Peindre un mur humide : comment s’y prendre ?

Peindre un mur humide : comment s’y prendre ?

Avoir des murs humides est peu plaisant. Non seulement l’humidité gâche la déco, mais elle peut aussi causer certains soucis de santé et nuire au bien-être des occupants d’un logement. Il convient avant tout d’identifier la source du problème d’humidité et de la résoudre. Ce n’est qu’après que l’on pourra envisager de peindre le mur. Peindre un mur humide sans traitement préalable ne résoudra pas le problème d’humidité, et ne fera que dissimuler ou aggraver les dégâts. Nos conseils !

Déterminer et traiter la cause de l’humidité

La condensation est la cause la plus courante d’humidité. Elle s’explique par un manque de ventilation ou de chauffage. Il convient alors d’assécher la pièce humide en créant une aération ou en installant un extracteur d’humidité. On compte aussi l’infiltration d’eau qui est due à une fuite dans les conduits, et rend les murs humides. Elle peut être fixée par une réparation de la plomberie. Un souci au niveau de la toiture ou un mauvais revêtement des murs extérieurs sont d’autres facteurs d’humidité. Ils peuvent respectivement être remédiés grâce à une révision de l’étanchéité ou d’une imperméabilisation des murs extérieurs. On note également les remontées capillaires qui proviennent du sol. L’appel à un professionnel pour trouver la solution adaptée à ce problème selon son origine, est conseillé dans ce cas.

Nettoyer le mur

Une fois que le problème d’humidité a été résolu, il faut attendre que les murs soient complètement secs. On peut déterminer qu’un mur est sec au moyen du toucher, mais l’utilisation d’un testeur humidité s’avère aussi pratique. Puis, bien que les murs soient désormais dans un état sain, ils peuvent éventuellement présenter certaines traces d’altération qu’il convient de nettoyer. Une ancienne peinture craquelée doit par exemple être retirée pour rendre le support nu. Les tâches de moisissures et de salpêtres peuvent être nettoyées avec une brosse et de l’eau de javel diluée. Cependant, si le support ne présente aucun dommage important, on peut directement le peindre en passant préalablement une sous-couche anti-tâche.

Peindre un mur humide

Il se peut que le problème d’humidité n’ait pu être éradiqué pour certaines raisons. Il est alors nécessaire de sélectionner un revêtement adapté avec quoi habiller un mur humide. La peinture anti-humidité est recommandée pour les pièces exposées à l’humidité comme la salle de bain ou la cave. Elle a pour propriétés d’améliorer l’étanchéité des murs et de les laisser respirer. A noter qu’une peinture contre humidité et moisissure peut s’utiliser à titre curative ou préventive. Une application de chaux peut s’avérer pratique, car ce matériau arrête le développement de moisissures et absorbe l’humidité sans la contenir. Il faut toutefois vérifier si la nature du mur est adaptée à cette application. Enfin, si l’humidité est apportée par l’air, son imprégnation par les murs peut être stoppée avec une peinture hydrofuge.

Conseils & ASTUCES
Astuces et techniques inratables pour peindre un sol en ciment
Astuces et techniques inratables pour peindre un sol en ciment

Le sol en ciment peut être apprécié par ceux qui sont fans des intérieurs à l’état brut, mais tous les goûts ne s’y collent pas forcément. Si vous êtes moins attiré par cette surface terne et sans âme, apportez-y une touche de gaieté en l’enduisant d’une couche de peinture. Sachez toutefois que peindre un sol…

Peindre ses murs : bien mélanger sa peinture pour une finition homogène
Peindre ses murs : bien mélanger sa peinture pour une finition homogène

Dans un chantier de rénovation, la séance de peinture est un passage inévitable. Du mur au plafond, en passant par les ouvertures et le parquet, chaque surface à peindre a ses propres caractéristiques. Cela revient à dire qu’un novice pourrait négliger certains détails lors de la séance de peinture et le résultat peut laisser un…